Rechercher
  • Hanidjou

Plus jamais de souffrance capillaire pour mon enfant

Mis à jour : 8 nov. 2019

Bonjour les mamans et les papas,


J'aborde aujourd'hui la question des tractions et des maltraitances capillaires infligées à nos enfants.


Les fêtes de fin d'années approchent. Et comme chaque année, nos enfants, au nom de la beauté souffriront de douleur pour les coiffures de fêtes. Ce n'est pas que pendant ces occasions d'ailleurs, toute l'année, des tractions à répétition sont faites aux enfants. Cependant particulièrement à ces périodes, la souffrance est au rendez-vous !


Je vois parfois dans les transports de petites filles tressées, mais qui ont un visage figé, plus libres de bouger leur tête, du fait des tresses hyper serrées. Ça me fait beaucoup de peine, car pour l'entourage de ces enfants, c'est normal.


Malheureusement nous, parents, regardons et acceptons cette souffrance comme si c'était tout à fait "normal".


Il fût un temps ou nos parents n'avaient pas tous les moyens que nous avons aujourd'hui, et il était normal qu'ils se plient à ce qui existait à l'époque. Mais de nos jours.... des prétextes et excuses nous anime.


Voici quelque excuses que nous mettons en avant pour accepter cette déplorable situation.


Excuse N ° 1 : Le manque de temps

Les cheveux crépus ne sont pas lisses, c'est un fait ! Il est nécessaire de prendre du temps pour les manipuler. En effet il faut du temps !


En réalité, il faut du temps pour tout !

  • Faire sa toilette, se maquiller....

  • Cuisiner ou commander un repas...

  • Attendre dans les transports en commun, dans les bouchons...

  • Sortir au cinéma, faire du shopping...

Bref la liste de chose qu'on choisit de faire à la place d'autres choses est longue. Nous avons tous le même temps, 24 h. Seulement nous choisissons ou consacrer notre temps et négligeons la têtes de nos enfants, ou on va vite, très vite, sans prendre le temps nécessaire.


Excuse N ° 2 : Les cheveux crépus sont durs, secs et difficiles à coiffer


Cheveux crépus d'enfants

La forme en spirale des cheveux crépus certes n'aide pas à bien démêler car il accroche facilement aux peignes et aux doigts, cependant de nos jours en 2019, bientôt 2020, il existe des accessoires, produits et techniques permettant de bien prendre soin de très petites boucles sans tirailler, donc sans souffrance.


Apprends à écouter les cheveux crépus, à les comprendre et à leur apporter ce dont ils ont besoin.


Hélas, la facilité nous gagne, on veux traiter les cheveux crépus comme les cheveux lisses. Ils sont différents !


Il est impératif de les traiter aussi avec leurs différences !


Excuse N ° 3 : Il faut souffrir pour être belle

Manipuler les cheveux crépus sans tirer est un art doublé de connaissances et de patiences. Tout le monde quasiment sait faire des tresses, mais tout le monde ne sais pas les faire sans douleur, sans serrer, sans tirer.


Résultat ....

L'enfant est en souffrance permanente, tout le long de l'activité capillaire et l'adulte qui s'en charge reste indifférent.


Je ne dis pas que l'enfant ne doit ressentir aucune traction ! Nous sommes des humains et une moindre inattention peut facilement tirer sur un nœud et peut faire mal. C'est pour cela qu'il est nécessaire de traiter les cheveux crépus différemment et de prendre le temps qu'il faut.


Mais laisser une petite fille par exemple, pleurer à chaudes larmes tout au long de l'activité capillaire sensé rendre la petite fille belle, sans réagir c'est pour moi inadmissible.


Excuse N° 4 : C'est un enfant ça passera !

Les enfant en général se taisent puisque c'est l'adulte qui décide. Ils souffrent en silence, ou pleurent, mais exécutent les ordres de la personne qui les coiffe.


Sans défense, ils sont livrés à eux-même, avec la complicité des parents. "Il faut souffrir pour être belle" Et cela se répète encore et encore, à chaque séance coiffure !


Excuse N ° 5 : Le manque d'argent

Tout comme le temps, on se plaint du manque d'argent pour bien traiter les cheveux de nos enfants. Car il s'agit de prestations payantes. Alors on les laisse souffrir car nous même nous n'avons pas la bonne technique, ou encore on laisse une personne du voisinage le faire car elle ne demande pas grand chose, ou elle le fait gratuitement.


En réalité...

De l'argent nous en avons, mais encore une fois, nous choisissons ou dépenser cet argent, l'achat de rajouts par exemple. Certes nous n'avons pas les même moyens, mais pour le bien de nos enfant, on peut faire quelques efforts.


Cet argent dépensé pour leur bien être aujourd'hui, est un investissement qui fera de nos enfants demain, des personnes qui s'aimeront avec leur cheveux, telles qu'ils sont, sans chercher à cacher leur nature de cheveux sous de perruques et tissages et autres rajouts.


Le jour ou ta petite princesse sera adulte et qu'elle voudra se mettre une perruque ou se faire un tissage, ça sera par choix pour changer et non pas pour cacher sa nature de cheveux ! C'est très important !


Si vraiment tu n'a pas assez d'argent pour cela, apprends les gestes en t'aidant des conseils sur YouTube. Il y aura un atelier d'ailleurs dans quelques semaines "comment s'occuper de la chevelure des enfants"


Je t'attendrais pour l'occasion ! Restes juste connectée pour savoir quand est ce qu'il aura lieu.


Excuse N ° 6 : Les cheveux crépus sont moches, détestés et moqués

Nous avons toutes au moins une fois dans notre vie reçu des remarques plus ou moins moqueuses, critiquant l'aspect des cheveux crépus et comparant à un ballet, une persillère, à de poils de chiens.


Produit défrisant, lissant

La communauté noire aussi se permet de se moquer des cheveux crépus. Oubliant qu'il s'agit de ses propres origines dont elles se moquent.


Résultat ...

L'industrie des mèches et extensions explose.


Nous voulons toutes avoir des cheveux lisses, ondulé, loin des cheveux crépus, loin de nos origines, bien que dans nos pays d'Afrique, il existe des disparités capillaires.


L'industrie des défrisages aussi tire son épingle du jeu. Tant qu'il y a de la demande !


Nous oublions que tout ces business ne sont rentables qu'aux fabricants des produits. Bien sûr, au détriment malheureusement de notre bien-être, de notre santé, ce au risque de perdre tous nos cheveux.



En conclusion :


Quand enfin élèverons nous nos cheveux crépus ? Quand est ce que nous les sublimerons pour montrer combien avec le cheveux crépus il est possible d'arborer 1001 coiffures . Nous trouvons toujours des excuses pour ne pas nous occuper correctement des cheveux de nos enfants.


Change de regard, confies sa tête à un professionnel qui saura prendre le temps qu'il faut ! C'est vrai, les "vrais" professionnels des cheveux crépus ne courent pas toutes les rues. Toutefois, il en existe.


Si tu souhaites le faire toi même et tu n'as pas la technique qu'il faut, demandes de l'aide. Internet, YouTube sont une mine d'informations. A toi de tester, essayer et trouver la bonne formule qui t'aidera à bien traiter les cheveux de ton enfant.


Si tu crois encore de nos jours qu'il faille souffrir pour être belle, je t'invite à prendre du recul et à méditer sur ce que tu apprends à ton enfant par tes actions : détester ses cheveux ? détester son identité ? Si nous même nous nous moquons et rejeton nos origines, quels respects voulons nous des autres communautés ? Attention à la haine que l'on peut porter sur sa propre personne et aux conséquences.


Au delà de l'identité, Attention aux alopécies et calvities précoces, aux brûlures parfois irréversibles des défrisages, aux irritations capillaires dus aux tractions.




Méditons, chères Mamans, chers papas et pensons à ce que nous voulons laisser à nos enfants comme HE-RI-TA-GE.


Et toi ...

  • Comment t'occupes-tu des cheveux de ton enfant ?

  • Le confies-tu à une tiers personne ?

  • L'amènes-tu dans un salon de coiffure ? Bien que les salons de coiffures Spécialisés AFRO, incitent à défriser les cheveux crépus... Mais ça, ça fera l'objet d'un autre article.

  • Y-a-t il des souffrances capillaires ou as-tu trouvé un bon équilibre ?

Partages ton expérience avec nous, dis nous tout tout et tout en commentaire !


Et à bientôt


48 vues

©2019  Graine de cheveux. | by Galaxi Genius